J’ai voulu tirer un trait sur ma relation avec lui, et voilà ce qui se passa.

Depuis trois mois déjà, je fréquente une salle de danse à Casablanca, disons une routine que je partage avec un ami que j’ai connu lors de ma première séance, il y a cinq ans déjà. Notre relation semblait jusque-là ordinaire, animée par quelques grabuges volontaires que vous et moi en avons plus ou moins conscience, vous savez ces altercations qui finissent souvent par des câlins et des excuses maladroites dévoilant un fond infiniment débonnaire ou infiniment ridicule. Mais tout cela plaisait bien et seyait juste à mon égo. C’était à la fois ce jeu de méli-mélo où on se laisse transporter par la force des émotions, sans pour autant se rappeler que nous restions malgré tout « amis » et que ces accrochages portaient en soi une attente d’une quelque affinité de plus qu’on exigerait secrètement l’un de l’autre. Toute chose a un commencement, et parfois un commencement n’arrive jamais seul. Désillusion. Tout compte fait, je préférais mener ma  vie autrefois paisible. Du recul, c’est bien. Une leçon de vie, c’est mieux :

  • Etre soucieux (se) de son langage, prendre le soin de choisir ses mots quand il le faut: on dit souvent qu’on aime ceux qui nous font du mal, mais on omet de dire que nous faisons mal aussi à ceux qu’on aime. Résultat : dès le premier jour de cette distanciation, les premiers signes de « mal à l’aise » sont apparus aussi bien chez l’un que chez l’autre: renfermement sur soi, perte d’appétit.
  • Prendre son courage à deux mains pour parler de ce qui ne va pas: en amitié comme en amour, on a tendance à fuir les problèmes créant ainsi un cumul qui mène vers des prises de décision parfois catégoriques. Ceci est justifiable, cependant : carton rouge ! Bien souvent, il faut se méfier des personnes qui ont pris l’habitude de trop pardonner, car une fois qu’elles ne sont plus là, elles ne reviennent plus. Conséquence: touché dans une infime partie ce qui fait de nous ce que l’on est, la rancune s’est installée le second jour.
  • Ne pas laisser son cercle d’amis influencer sa décision : nos amis interviennent souvent quand ils voient que ça ne tourne pas rond chez nous. Après tout, ils ne veulent que voir les choses reprendre leur cours et retrouver un petit sourire sur le visage de leur ami(e). Pour ma part, j’ai eu droit au meilleur comme au pire ; ceux, faisant classiques, qui vous diront de laisser tomber : « il/elle n‘en vaut pas la peine », et puis d’autres qui iront bien plus loin vous suggérant une scène digne d’un Bollywood  en supposant une potentielle passion entre vous: lui déclarer votre fougue en plein public. Dans les deux cas, ne suivez que votre voix intérieure car ainsi vous créerez une harmonie entre ce que vous êtes réellement et ce que vous faites
  • Un pas en arrière, deux pas en avant : non, il ne s’agit pas d’une erreur ! Contrairement au célèbre adage de V. Lénine « un pas en avant, deux pas en arrière », les relations sont parfois à l’inverse de tout ce que vous avez pu apprendre lors de votre cours de sciences politiques. Coïncidence ? Pas du tout. La prise de recul est salvatrice et permet de reconsidérer en soi la vraie valeur que nous portons aux personnes et aux choses,… ce qui n’est peut-être tout le temps pas évident lorsque nous sommes « en plein dedans » d’une relation quelconque. Dès lors, une prise de distance peut révéler des petites attentions que vous avez toujours négligées ou souvent prises comme acquises de la part d’autrui.
  • Rester humble. C’est le point que je soulèverai en dernier car dans beaucoup de cas, c’est une question sensible dès qu’il s’agit d’une relation homme-femme. Mesdames, messieurs, votre égo ne sera pas bafoué si vous preniez le temps de dire ce que vous appréciez chez votre ami ou partenaire. Ce n’est pas une demande en mariage car si l’on veut raisonner réciproquement et à moins que vous ayez connu un épisode érotomaniaque que vous traînez toujours derrière vous, vous n’interpréterez jamais des compliments de la part d’un proche de la sorte ! Respirez profondément, la vie est faite pour être partagée avec ceux qu’on aime ! Résultat de mon expérience : une amitié soudée des plus fermes, et des moments sincères et vrais comme jamais auparavant.

 couple-12v

What do you think?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s